DESSERTS DE NOËL

BUCHE DE NOEL A LA CREME DE MARRON

Mélangez à l’aide d’une spatule en silicone, 500 gr de crème de marron avec 250 gr de mascarpone. Mettez de côté au frigo.

Préparation de la génoise :

Prenez 5 œufs, séparez les blancs des jaunes.

Commencez par battre avec un batteur électrique 150 gr de sucre avec les 5 jaunes d’œufs et 1 sachet de sucre vanillé pendant 10 mn jusqu’à ce que la préparation blanchisse et fasse un ruban épais.

Lorsque le mélange forme le ruban, ajoutez petit à petit, en mélangeant avec une spatule en silicone :

  • 75 gr de farine,
  • 75 gr de maizena,
  • 5 gr de sel.

Montez les blancs en neige.

Mettez le four à préchauffer à 190°C (Th 5).

Incorporez délicatement les blancs en neige.

Installez une plaque à roulé en silicone sur une grille de four et la beurrer.

Versez uniformément la pâte à génoise à l’aide d’une spatule coudée sur la plaque à roulé sur une hauteur de 1 cm.

Enfournez et faites cuire pendant 7 à 10 mn à 190°C (Th 5).

Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau.

Roulage du gâteau :

Étalez un torchon propre humidifié sur une plaque à pâtisserie plate.

Retournez le tapis à roulé avec le gâteau,  sur le torchon, puis retirez délicatement la plaque à roulé.

Roulez doucement le gâteau dans le torchon dans le sens de la largeur (par le petit côté) ou dans l’autre sens si l’on veut un gâteau plus long et laisser refroidir 15 minutes.

Garnissez-le à l’aide d’une spatule en silicone, avec la crème de marron en le déroulant doucement mais pas complètement pour ne pas le casser.

Enroulez de nouveau le gâteau garni. Tranchez les 2 extrémités.

Recouvrez avec de la crème de marron restante à l’aide d’une spatule en silicone.

Déposez dessus une des extrémités et la recouvrir aussi de crème de marron.

Faites des tries à l’aide de la spatule ou d’une fourchette.

Décorez avec des sujets divers : bougies, feuilles de houx en pâte d’amandes, père Noël

BUCHE DE NOEL AU CHOCOLAT

Verser 20 cl de crème dans une casserole, porter à ébullition.

Casser 270 gr de chocolat noir en morceaux, ajouter-lui la crème bouillante, remuer à l’aide d’un fouet pour obtenir un bon mélange. Laisser juste rebouillir.

Verser cette préparation dans un saladier et laisser refroidir complètement pendant 45 minutes.

 Battre 20 cl de crème fraîche en chantilly, ne pas la sucrer.

L’incorporer au mélange chocolat / crème bouillie en soulevant délicatement la préparation.

Utiliser un moule à cake de 20 cm de longueur, 8 cm de largeur, 5 à 6 cm de hauteur.

Plier en deux une feuille de film alimentaire, découper un rectangle de 20 x 30 cm.

En tapisser le moule, en prenant soin de la faire dépasser de 5 centimètres sur les deux longueurs.

Remplir la moitié du moule avec la préparation au chocolat.

Ranger sur cette première couche, 5 à 6 biscuits à la cuillère.

Verser le reste de la préparation au chocolat.

Recouvrir de nouveau avec 5 à 6 biscuits à la cuillère.

Fermer le moule en rabattant le film alimentaire. Mettre au frigo toute la nuit.

Le lendemain, sortir la préparation du moule.

Roulez la sur la table avec le film alimentaire et les mains pour lui donner la forme d’une bûche.

Enlevez le film alimentaire en posant la bûche sur un plat.

Saupoudrer de poudre de cacao à l’aide d’une passoire fine.

Faire des tries à l’aide d’une fourchette

Décorer avec des sujets divers : bougies, feuilles de houx en pâte d’amandes, père Noël

Puis remettre au réfrigérateur. Sortir à température de la pièce ¼ d’heure avant la dégustation.

BÛCHE DE NOËL ORANGE CHOCOLAT

Crème à l’orange :

Gratter le zeste d’1 ½  orangePresser les oranges et récupérer 150 ml de jus.

Délayer 15 gr de maïzena dans 3 cuillères à soupe d’eau.

Faire ramollir 2 feuilles de gélatine pendant 5 mn dans une assiette d’eau froide

Dans un saladier, fouetter 4 œufs avec 150 gr de sucre.

Ajouter les 150 ml de jus et les zestes des oranges.

Puis les 15 gr de maïzena délayée. Lorsque l’appareil est homogène, le porter sur le feu.

Amener à ébullition en remuant constamment pendant 1 à 2 mn.

Veiller à ce que le fond n’attache pas. La crème doit devenir bien épaisse.

Ajouter les feuilles de gélatine ramollies et essorées. Remuer jusqu’à ce qu’elles fondent.

Laisser refroidir hors du feu.

Préparation de la génoise :

Prenez 5 œufs, séparez les blancs des jaunes.

Commencez par battre avec un batteur électrique 150 gr de sucre avec les 5 jaunes d’œufs et 1 sachet de sucre vanillé pendant 10 mn jusqu’à ce que la préparation blanchisse et fasse un ruban épais.

Lorsque le mélange forme le ruban, ajoutez petit à petit, en mélangeant avec une spatule en silicone :

  • 75 gr de farine,
  • 75 gr de maizena,
  • 5 gr de sel.

Montez les blancs en neige.

Mettez le four à préchauffer à 190°C (Th 5).

Incorporez délicatement les blancs en neige.

Installez une plaque à roulé en silicone sur une grille de four et la beurrer.

Versez uniformément la pâte à génoise à l’aide d’une spatule coudée sur la plaque à roulé sur une hauteur de 1 cm.

Enfournez et faire cuire 7 à 10 mn à 190°C (Th 5).

Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau.

Roulage du gâteau :

Étalez un torchon propre humidifié sur une plaque à pâtisserie plate.

Retournez le tapis à roulé avec le gâteau,  sur le torchon, puis retirez délicatement la plaque à roulé.

Roulez doucement le gâteau dans le torchon dans le sens de la largeur (par le petit côté) ou dans l’autre sens si l’on veut un gâteau plus long et laisser refroidir 15 minutes.

Montage :

Garnissez-le de  crème à l’orange en le déroulant doucement mais pas complètement pour ne pas le casser.

Enrouler de nouveau le gâteau garni.

Préparer le glaçage au chocolat :

Faire fondre 80 gr de chocolat noir avec 50 gr de beurre.

Bien mélanger pour qu’il soit homogène.

Ajouter 30 gr de sucre glace tamisé pour ne pas faire de grumeaux.

Badigeonner la bûche avec le glaçage au chocolat.

Passer avec une fourchette tout le long pour faire des motifs, en appuyant peu.

Décorer avec des sujets de Noël.

Laisser durcir le chocolat avant de servir.

BUCHE NOIX DE COCO AUX FRAMBOISES

 

A préparer la veille, les framboises imbiberont le gâteau, il vous suffira de le décorer au dernier moment.

Prendre 500 gr de framboises surgelées et les faire décongeler 3 heures à température ambiante (en garder 50 gr pour le décor).

Préparation de la génoise :

Prenez 5 œufs, séparez les blancs des jaunes.

Commencez par battre avec un batteur électrique 150 gr de sucre avec les 5 jaunes d’œufs et 1 sachet de sucre vanillé pendant 10 mn jusqu’à ce que la préparation blanchisse et fasse un ruban épais.

Lorsque le mélange forme le ruban, ajoutez petit à petit, en mélangeant avec une spatule en silicone :

  • 75 gr de farine,
  • 75 gr de maizena,
  • 5 gr de sel.

Montez les blancs en neige.

Mettez le four à préchauffer à 190°C (Th 5).

Incorporez délicatement les blancs en neige.

Installez une plaque à roulé en silicone sur une grille de four et la beurrer.

Versez uniformément la pâte à génoise à l’aide d’une spatule coudée sur la plaque à roulé sur une hauteur de 1 cm.

Enfournez et faire cuire 7 à 10 mn à 190°C (Th 5).

Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau

Roulage du gâteau :

Étalez un torchon propre humidifié sur une plaque à pâtisserie plate.

Retournez le tapis à roulé avec le gâteau,  sur le torchon, puis retirez délicatement la plaque à roulé.

Roulez doucement le gâteau dans le torchon dans le sens de la largeur (par le petit côté) ou dans l’autre sens si l’on veut un gâteau plus long et laisser refroidir 15 minutes.

Garnissez-le de 450 gr de framboises bien serrées les unes aux autres en le déroulant doucement mais pas complètement pour ne pas le casser.

Enrouler de nouveau le gâteau garni.

Tranchez les 2 extrémités et décorer au choix.

Décorer à votre goût :

Recouvrir avec de la compote ou de la gelée de framboises,

Saupoudrer de noix de coco râpée et déposer dessus une rangée de framboises.

Ou grappes de groseilles – sucre glace – physalis… (Si vous utilisez des physalis pour la décoration, faites un trou à l’aide d’un cure dent avant d’y enfoncer la tige).

GIBASSIE

Dans un grand saladier, mettre :

    • 10 gr de levure de boulanger que l’on aura délayée dans 1 cuillère. à soupe d’eau tiède,
    • 300 gr de farine,
    • 100 gr de sucre,
    • 7 gr de sel,
    • 100 ml d’huile d’olive, puis
    • 80 ml d’eau de fleur d’oranger.    

Travailler longuement. Si la pâte colle trop aux doigts, rajouter un peu de farine.

Après avoir bien pétri et roulé la pâte, l’étendre pas trop fin au rouleau sur la plaque à pâtisserie beurrée et entailler à intervalles réguliers.

Laisser reposer dans un endroit chaud pendant la nuit.

Le lendemain, faire cuire à four chaud pendant une vingtaine de minutes Th. 5 (190°C).

POMPE A L’HUILE

Émietter 25 gr de levure de boulanger à température ambiante dans 50 ml de lait tiède mais pas chaud et laisser de côté

Dans un grand saladier, mélangez :

  • 500 gr de farine,
  • 55 gr de sucre en poudre,
  • 1 sachet de sucre vanillé,
  • 8 gr de sel fin,
  • 10 gr d’anis.

Faites une fontaine et au milieu, versez :

  • 2 œufs,
  • 125 ml d’huile d’olive
  • 30 ml d’eau de fleur d’oranger,
  • Les 25 gr de levure de boulanger dilué dans le lait.

Bien pétrir pendant 10 mn.

Faites une boule et la réserver au chaud dans un saladier couvert d’un torchon, dans un endroit à l’abri de tout courant d’air.

Laissez lever pendant 2 heures.

Versez la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

L’étendre sur une épaisseur de 2 bons doigts à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Faites 5 très LARGES entailles à intervalles réguliers avec un couteau à bout rond.

Laissez lever encore 2 heures. La réussite est de bien la faire lever.

Mettez le four à préchauffer à 230°C (Th 6 ½).

Badigeonnez la pâte avec 1 jaune d’œuf dilué dans 1 cuillère à soupe de lait.

Enfournez pendant 10 à 15 mn, à 230°C (Th 6 ½).

Vérifiez la cuisson à  l’aide d’un couteau. Celui doit ressortir sec.

Laissez refroidir sur le papier.

TREIZE DESSERTS

Les 13 desserts de Noël varient selon les villes, mais cette tradition Provençale reste bien ancrée ! Je vous propose ici une liste + ou – exhaustive qui pourra vous aider à dresser votre plat de desserts. Ces 13 desserts sont, selon la tradition, à présenter dans un même plat décoré, afin que chacun puisse y piocher les différentes sucreries dans une idée de convivialité et de partage.

  • La pompe à l’huile,
  • Le nougat noir,
  • Le nougat blanc,
  • Les figues sèches,
  • Les amandes,
  • Les noisettes,               
  • Les noix,
  • Les dattes,
  • La pâte de coing,
  • Les oranges,
  • Le raisin blanc,
  • Les pommes,
  • Le melon verdaù.